Page 2 of 4

30216

seulement, l’espace de quelques mots. petits signes sur la page. le pauvre lieu alloué au texte. surtout du blanc, surtout du blanc.

20216

être seule en soi-même. taire le bruit des camions de nettoyage. dématérialiser la place dans l’écriture. dans un double mouvement, figurer et défigurer l’espace du dehors. toujours menti.

00116

et avec le temps, c’est cela être ensemble : petites topiques relationnelles merdiques, guerre de position et jeu immonde des rancœurs que l’on ne dépasse pas.

0116

avec A. nous tissons de discrets échos distanciés. c’est timide et poli. sa jeunesse me jette dans une position de maternalisme intellectuel troublé entre les soirées ivres et…

désormais le 18ème, c’est presque totalement foutu. peut-être la Goutte d’or, encore en sursis. Montreuil reste en vie.

revenir. la ville énorme tout autour. encore des voitures à cette heure. elle ne s’arrête jamais vraiment. les avenues froides. les décorations de Noël balisent l’horizon. dans ce…

avancer contre le vent, à l’heure des livres sages dans la vitrine encore dans le noir. le secret. les livres noirs dans la nuit. la ville appartient à…

120116

chacun, ses petits arrangements. chacun, le langage tordu pour se dire fiction de soi plus tolérable dans. plus valable, plus vivable. surtout, tellement, tellement, tellement plus beau. séduisant…

311215

C’est en quelque sorte une manière d’écho aux photographies. Ou est-ce l’inverse ? Je ne sais plus. Ces paysages désertés. Ces objets abandonnés dans le cadre de l’image….

    L’inéluctable, le fatum que l’autre se fait. Tout le déroulé de l’action à venir. Tout pour moi déjà narré. Et je le vois qui va à…