C’est en quelque sorte une manière d’écho aux photographies.

Ou est-ce l’inverse ?
Je ne sais plus.

Ces paysages désertés.
Ces objets abandonnés dans le cadre de l’image.
Comme par inadvertance.

Des objets anodins. Figurés, ils sortent de l’usage. La tasse n’est plus que celle qui n’est là que pour contenir le café brûlant. Elle est verte, sous la lumière, à côté d’une tâche de foncé brillant.
Un objet du décor.

Un objet fiction de lui-même arraché au quotidien par le seul fait de sa représentation.